College Publications logo   College Publications title  
View Basket
Homepage Contact page
   
 
AiML
Algorithmics
Cadernos de Lógica e Computação
Cadernos de Lógica e Filosofia
Cahiers de Logique et d'Epistemologie
Communication, Mind and Language
Computing
Cuadernos de lógica, Epistemología y Lenguaje
DEON
Dialogues
Economics
Encyclopaedia of Logic
Filosofia
Handbooks
IfColog series in Computational Logic
Journals
Law and Society
Logic PhDs
Logic, Methodology and Philosophy of Science
The Logica Yearbook
Neural Computing and Artificial Intelligence
Philosophy
Research
The SILFS series
Studies in Logic
Studies in Talmudic Logic
Systems
Texts in Mathematics
Tributes
Other
Digital Downloads
Information for authors
About us
Search for Books
 



Cahiers de Logique et d'Epistemologie


Back

Hugh MacColl et la Naissance du Pluralisme Logique

suivi d'extraits majeurs de son oeuvre

Shahid Rahman and Juan Redmond traducteur: Sébastien Magnier

Hugh MacColl (1837-1909) fut un mathématicien et logicien qui passa les premières années de sa vie en Écosse. Après quelques années de travail en différents lieux de Grande-Bretagne, il s'installa à Boulogne-sur-Mer (France), où il développa la majeure partie de son oeuvre et devint citoyen français. Hugh MacColl fut connu en son temps pour ses contributions novatrices dans le monde de la logique. MacColl représente la première approche du pluralisme logique. Sa première contribution pour l'algèbre logique du 19ième siècle fut son calcul qui n'autorise non seulement une classe d'interprétation (comme dans l'algèbre de Boole) mais aussi une interprétation propositionnelle. MacColl donna une préférence à l'interprétation propositionnelle en raison de sa généralité et l'appela logique pure. Le connecteur principal de sa logique pure est le conditionnel et, par conséquent, son algèbre contient un opérateur spécifique pour cet opérateur. Dans Symbolic Logic and its Applications (1906) (réimprimé dans notre volume), MacColl publia la version achevée de sa(ses) logique(s) où des propositions sont qualifiées soit de certaine, soit d'impossible, soit de contingente, ou encore de vraie ou de fausse. Après sa mort, ses contributions au monde logique ne semblent pas avoir reçues ni les remerciements, ni les études systématiques qu'elles auraient méritées. Plus encore, nombre de ses idées furent attribuées à ses successeurs ; les exemples les plus connus sont : la notion d'implication stricte, la première approche formelle de la logique modale et la discussion des paradoxes de l'implication matérielle, habituellement attribuée à C.I. Lewis. Il en va de même pour ce qui est de ses contributions à la logique probabiliste (probabilité conditionnelle), logique plurivalente (relationnelle), logique de la pertinence et logique connexe. Le fait qu'il ait aussi exploré la possibilité de construire un système formel capable de raisonner avec des fictions est moins connu. Ce dernier point semble être lié à sa reconstruction formelle du syllogisme aristotélicien par le biais de la logique connexe. Le présent volume comprend une réimpression des principaux écrits logiques de MacColl.

00004

ISBN 978-1-904987-82-6

Buy from Amazon: UK   US   






© 2005–2017 College Publications / VFH webmaster